Tom K. HOUNGNIBO, Ernest AMOUSSOU, Henri S. TOTIN VODOUNON

1 Département de Géographie et Aménagement du Territoire,
Université de Parakou, 03BP 303 Bénin
2 Laboratoire Pierre PAGNEY, Climat, Eau, Ecosystèmes et Développement (LACEEDE), Université d’Abomey-Calavi, 03BP 1122, Cotonou, Bénin

Abstract : Cattle breeding is a climate-sensitive activity in northern Benin, which holds the majority of the country’s cattle herd, but subject to the influences of the tropical climate. This study aims to analyze the impact of hydro-climatic variability and its effects on the pastoral system in Founougo (Municipality of Banikoara). The analysis is based on climatological (rainfall, temperature and FTE) and hydrological (flow) data for the period 1976-2015 as well as those related to cattle, sheep and goats (2005-2015) supplemented by socio-anthropological information from field surveys. The precipitation and discharge trends over the period 1976-2015 were respectively 57.5% of deficit years, 35% and 42.5% of surplus years and 7.5% of normal years. Temperatures show an upward trend with a rate of 0.04 °C/year. The climatic balance is characterized in 1996-2015 by a slight increase (22%) of the water balance compared to the 1976-1995 sub-period on the one hand and a reduction in the number of wet months of four (1976-1995) to three (1996-2015) on the other hand. The hydro-climatic events with more impact on the pastoral system concern the excessive heat linked to the rise in temperatures (70%), the shortening of the rainy seasons (65%) and heavy rains accompanied by major floods (60%). According to almost all the farmers surveyed, the effects related to risks with a low probability of occurrence (drought and heavy rains accompanied by major floods) are heavier and less bearable (major and severe) than those whose probability of occurrence is higher (minor or moderate effects). 94% of pastor-pastoralists surveyed are better adapted to the risks of temperature rise (extremely likely) and shortening of the rainy season (very likely) than to the risk of drought, heavy rains accompanied by large floods (likely).
Keywords: Hydro-climatic variability; vulnerability; sensitivity; risk; breeding system; Founougo.

Résumé : L’élevage bovin est une activité à forte sensibilité climatique dans le Nord-Bénin qui détient la majorité du cheptel bovin du pays, mais soumis aux influences du climat tropical. Cette étude vise à analyser l’impact de la variabilité hydroclimatique et de ses effets sur le système pastoral à Founougo (Commune de Banikoara). L’analyse se base sur les données climatologiques (pluviométrie, température et ETP) et hydrologique (débits) de la période 1976-2015 ainsi que celles liées au cheptel bovin, ovin et caprin (2005-2015) complétées par des informations socio-anthropologiques issues des enquêtes de terrain. L’évolution des précipitations et des débits sur la période 1976-2015 ont connu respectivement 57,5 % d’années déficitaires, 35 % et 42,5 % d’années excédentaires et 7,5 % d’années normales. Les températures observent une tendance à la hausse avec un taux de 0,04 °C/an. Le bilan climatique est caractérisé de 1996-2015 par une légère augmentation (22 %) du bilan hydrique par rapport à la sous-période 1976-1995 d’une part et une réduction du nombre de mois humides de quatre (1976-1995) à trois (1996-2015) d’autre part. Les manifestations hydro-climatiques ayant plus d’impact sur le système pastoral concernent la chaleur excessive liée à la hausse des températures (70 %), le raccourcissement des saisons pluvieuses (65 %) et de fortes pluies accompagnées de grandes inondations (60 %). Selon les enquêtés, les effets liés aux risques ayant une faible probabilité d’occurrence (sècheresse et grandes pluies accompagnées de grandes inondations) sont plus lourds et moins supportables (majeurs ou sévères) que ceux dont la probabilité d’occurrence est plus élevée : hausse de températures et raccourcissement des saisons pluvieuses (effets mineurs ou modérés). 94 % des éleveurs-pasteurs s’adaptent mieux aux risques hausse de températures (extrêmement probable) et raccourcissement de saison pluvieuse (très probable) qu’aux risques de sècheresse, de grandes pluies accompagnées de grandes inondations (probable).
Mots clés: Variabilité hydro-climatique ; vulnérabilité; sensibilité ; risque ; système pastoral ; Founougo.

EnglishFrench